Le GNRC déclare: La rhétorique excessive du pape François contre le ‘genre’ révèle les contradictions dans sa pastorale des personnes LGBTI

Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) apprécie le fait que le pape François ait exprimé une nette reconnaissance des personnes LGBTI et leurs familles au cours de son dernier voyage officiel en Géorgie et ensuite pendant sa conférence de presse dans l’avion qui le ramenait à Rome.

English / EspañolFrançais / Italiano / Portugues

Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) apprécie le fait que le pape François ait exprimé une nette reconnaissance des personnes LGBTI et leurs familles au cours de son dernier voyage officiel en Géorgie et ensuite pendant sa conférence de presse dans l’avion qui le ramenait à Rome. Ses paroles contiennent des messages très importants concernant sa manière d’envisager la pastorale des personnes LGBTI comme un accompagnement sur le chemin vers Jésus qui nécessite à fort sens de discernement personnel.

Son intention de prendre en compte les conditions spécifiques de vie et les expériences des personnes LGBTI, cas par cas, et selon son expression reconnaître que la vie c’est la vie, représente un témoignage important. « Le pape maintient que la pastorale des LGBTI est toujours sa première priorité. Il en offre un très bon exemple avec l’histoire de l’homme transgenre espagnol, qui démontre son empathie et son respect pour les catholiques LGBTI » dit Ruby Almeida, coprésident du GNRC et président de Quest au Royaume Uni.

Alors que l’accent mis par le pape François sur la pastorale des personnes LGBTI est clairement un pas en avant pour l’Église Catholique, il a également un côté sombre. Cela se manifeste quand il utilise l’expression ‘idéologie du genre’ comme il l’a fait dernièrement à Cracovie lors des Journées Mondiales de la Jeunesse et maintenant de nouveau pendant son déplacement dans le Caucase. Cette terminologie très confuse sert couramment à la hiérarchie catholique partout dans le monde pour repousser les efforts vers l’acceptation et l’égalité morale des personnes LGBTI. « Les différentes déclarations au cours de son voyage en Géorgie et en Azerbaïdjan ont parfaitement exposé les contradictions internes de la stratégie du pape François pour traiter la question des personnes LGBTI, déclare Dr Michael Brinkschröder, coprésident du GNRC et chef de projet chez Homosexuelle und Kirche en Allemagne. Si le discernement pastoral n’est pas fondé sur l’acceptation de la personne LGBTI et sur la reconnaissance de son égalité morale, mais se combine avec une méfiance exagérée envers les études de genre, il envoie des messages sans issue. De tels messages produisent de la confusion et provoquent des dégâts psychiques. Si le pape François veut vraiment être un bon pasteur pour les personnes LGBTI, il doit prendre une décision concernant le message qu’il veut envoyer ».

Il y a un besoin urgent d’abandonner la terminologie de ‘tendance homosexuel’ ou de ‘condition homosexuelle’, qui figure encore dans dans sa conférence de presse, et d’adopter l’expression réaliste et appropriée d’ ‘orientation sexuelle’. « Le pape François a adouci ses paroles quand il parle de la diversité d’orientation sexuelle et d’identité de genre. Néanmoins, dans ce qu’il dit, le pape révèle un certain préjugé et une certaine incompréhension concernant les expériences de vie des personnes LGBTI. Le GNRC serait ravi de pouvoir engager un dialogue avec le pape qui lui permettrait d’arriver à une compréhension plus globale des besoins spirituels et pastoraux de notre communauté », dit Ruby Almeida.

Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) 2016

Site web:   www.rainbowcatholics.org   Courriel: rainbowcatholicsassembly@gmail.com

Twitter:      GNRCatholics                       Facebook:    GlobalNetworkofRainbowCatholics

Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) rassemble des organisations et des individus qui œuvrent pour la pastorale et la justice pour les personnes lesbiennes, gays, trans, questionnantes et intersexes (LGBTQI) et pour leurs familles. Le Réseau défend l’inclusion, la dignité et l’égalité de cette communauté dans l’Église Catholique Romaine et dans la société. Le GNRC a été fondé en octobre 2015 à Rome, lors du colloque « Chemins de l’Amour », avec 80 participants de 30 pays. À l’heure actuelle, le GNRC représente 25 groupes de catholiques LGBTQI, leurs familles et leurs amis de tous les continents.

 

This entry was posted in Press release. Bookmark the permalink.