Notre Identité, Notre Communauté: la Chronique d’un Nom

« Les brebis écoutent sa voix; les brebis qui lui appartiennent, il les appelle, chacune par son nom, et ils les emmène dehors. » (Jean 10,3)

Chinese / English / Español / Française / Italiano / Portugues

Alors que notre Réseau poursuit son développement et sa construction, nous avons pris contact avec de nombreuses communautés catholiques LGBTI dans le monde entier. Beaucoup d’entre elles existent depuis au moins 20 ans et quelques unes ont moins de 5 ans, mais toutes ont quelque chose en commun: le besoin d’un nom unique et significatif. « C’est comme notre pièce d’identité avec un rapport à notre charisme. Cela donne au nom une couleur spéciale et indique un but commun. Il permet de nous distinguer d’autres communautés ou associations, qui ont chacune une identité et un sens, mais toutes sont capables de converger selon différentes voies de communion », dit Anibal Neves de CaDiv (Caminhar na Diverdidade, Cheminer dans la Diversité).

Une tendance commune est reconnaissable dans chaque histoire particulière. En l’absence d’un nom, les membres n’ont pas eu un sentiment d’appartenance ou d’identité, jusqu’à ce que la maturité du groupe ou de la communauté ait réclamé un nom identifiable. Les réflexions forcenées lors d’une élection visent d’habitude à inclure une déclaration, cryptique ou non, concernant sa mission, partagée à l’intérieur ou à l’extérieur de la communauté catholique. Pourquoi est-il si important d’avoir un nom qui dit tout d’une organisation? « À l’époque où notre groupe s’est formé il y avait une comédie musicale très populaire sur la scène de Londres appelée L’Homme de la Mancha. Une des tubes de ce spectacle était Le Rêve Impossible (The Quest). Cette chanson semblait dire tant de choses concernant ce que les fondateurs voulaient atteindre en créant un groupe pour des hommes et des femmes gay. », raconte Ruby Almeida du groupe Quest.

Les noms proposés ont généralement un lien avec des expériences vécues localement avec l’Église ou dans des vies de témoins, en tant que groupe ou individuellement. Des processus très démocratiques et de discernement semblent être la méthode habituelle pour arriver au choix final, sans éviter d’éventuelles révisions majeures. « Quand le nom a été discuté, de nombreux éléments ont joué un rôle. L’un a été que le fondateur a voulu mettre l’accent sur des personnes homosexuelles plutôt sur l’homosexualité comme question. » explique Michael Brinkschröder du groupe Homosexuelle und Kirche (Homosexuels et Église). Voilà pourquoi, quand on a lu la carte mondiale des groupes LGBTI catholiques, nous avons reconnu 3 catégories majeures de noms:

Voilà qui nous sommes: Comhoca (Comunidad de Homosexuales Católicos / Communauté des Homosexuels Catholiques), Diversidade Catolica (Diversité Catholique) et Vowwek (Voix des Femmes de Kenya Occidental) sont surtout des acronymes qui résument également une référence simple, honnête et directe à leur origine et à leur essence. « Nous devons être de véritables témoins de Jésus et porter l’Évangile aussi bien à l’intérieur de l’Église que dans la communauté LGBTI. Par ailleurs, nous ne pouvons nier l’incompréhension et la discrimination historiques subies par les LGBTI, et nous ne pouvons non plus nier qui nous sommes. » souligne Oscar Manuel de Crismhom (Comunidad de Cristianos Homosexuales de Madrid, Communauté des Chrétiens Homosexuels de Madrid).

Un rêve et une vision: Ces groupes décrivent leur recherche comme une marche inspirée par Jésus lui-même, qui se déplaçait de ville en ville pour rencontrer les gens. Ils voient ce voyage comme un processus de conversion constante et continue, dans leur communauté, dans l’Église et dans la société. « Nos fondateurs ont pris l’expression ‘Voies nouvelles’ dans une lettre pastorale intitulée ‘Sexualité: un don de Dieu’ et ils l’ont appliqué au ministère de justice et de réconciliation étable en 1977 » explique Francis de Bernardo de News Ways MinistryAcceptance (Acceptation) Sydney / Melbourne, Dignity USA, niji TOMO (Cierge et Arc-en-ciel), Cammini di Speranza (Chemins d’espérance) et Wiara i Tecza (Foi et Arc-en-ciel) sont représentatifs de ce groupe.

Fondé dans l’Évangile et la tradition: David et Jonathan, Efeta, Ichthys ou Logos sont des paroles facilement reconnaissables par des chrétiens qui rappellent qu’ils ont un sens lié à des témoignages LGBTI. « L’inspiration pour ce nom est venue du texte biblique de Luc 15,1-2; 8-10, ou la femme qui a retrouvé sa pièce perdue rassemble ses amis pour se réjouir avec elle. Pour les premiers membres, la pièce perdue, le Drachme, représente ces personnes qui ont été marginalisées à cause de leur orientation sexuelle et/ou leur identité de genre, et la découverte finale de la joie d’appartenance et d’intégration. » dit Chris Vella de Drachma.

Comment s’appelle ton groupe ou ta communauté? Penses-tu que son nom s’intègre dans les catégories citées ci-dessus? Consultez nos autres groupes de pastorale ou associations LGBTI dans le liste des Groupes Alliés au GNRC sur notre site web.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

5 Responses to Notre Identité, Notre Communauté: la Chronique d’un Nom

  1. Pingback: Our Identity, Our Community: The Chronicle of a Name | Global Network of Rainbow Catholics

  2. Pingback: A Chronicle of a Name | Global Network of Rainbow Catholics

  3. Pingback: Nuestra Identidad, Nuestra Comunidad: La Crónica de un Nombre | Global Network of Rainbow Catholics

  4. Pingback: 我们的身份,我们的团体:一个名字的编年史 | Global Network of Rainbow Catholics

  5. Pingback: La nostra identità, la nostra comunità: La cronaca di un nome | Global Network of Rainbow Catholics

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *