CP du GNRC N17: Un groupe catholique mondial appelle le pape et le Vatican à condamner la violence contre les personnes LGBTIQ au Ghana “Les yeux du monde sont maintenant tournés vers le Ghana”

Le Réseau mondial des catholiques arc-en-ciel rapporte que la communauté LGBTIQ ghanéenne est attaquée suite à une lettre des évêques catholiques du Ghana.

English / Español / Portuguese / Italian / French / Chinese

3 mars 2021. Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC), un réseau de plus de quarante organisations soutenant les catholiques LGBTIQ dans le monde entier, déclare : “Nous lançons un appel urgent au Pape François, au Cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin et au Cardinal Marc Ouellett, Préfet de la Congrégation pour les Evêques, pour qu’ils interviennent rapidement en faveur des personnes LGBTIQ au Ghana”. En raison de deux récentes déclarations – premier / deuxième document – de la Conférence des évêques catholiques du Ghana, plusieurs militants LGBTIQ ont été arrêtés ou ont subi des violences, et les bureaux de la principale organisation de défense des droits des LGBTIQ du pays à Accra ont été fermés.

Ruby Almeida, coprésidente du GNRC a déclaré: “La déclaration initiale de la Conférence des évêques catholiques du Ghana a causé un énorme préjudice aux personnes LGBTIQ dans de nombreuses régions du Ghana. Le danger pour la vie, la sécurité et les moyens de subsistance des gens demeure. Il est impératif que les dirigeants de notre Église interviennent en faveur des personnes vulnérables. Ils doivent nourrir et ‘répondre aux besoins de la société’, comme le soulignent les Nations Unies, sans marginaliser ni inviter à la haine et à l’hostilité envers les personnes LGBTIQ du Ghana. L’engagement de notre Église en faveur de la dignité de chaque être humain l’exige”.

Christopher Vella, l’autre coprésident du GNRC, a ajouté : “Les yeux du monde sont maintenant tournés vers le Ghana, où la suppression des droits de l’homme pour les membres de la communauté LGBTIQ est de plus en plus connue. Nos chefs d’Église doivent s’excuser pour les propos incendiaires qui ont déclenché les attaques et doivent prendre l’initiative de défendre la sécurité et la dignité des personnes LGBTIQ. Notre sexualité et notre identité de genre ne sont pas des actions ou des tendances éphémères, mais constituent véritablement une partie fondamentale de notre identité. L’Église catholique ne doit pas être considérée comme une Église qui tolère la discrimination sur la base de l’identité”.

Dumisani Macdonald Dube, représentant régional du GNRC pour l’Afrique et membre du caucus africain du GNRC, note qu’un groupe membre du GNRC, l’Interfaith Diversity Network of West Africa (IDNOWA), a envoyé une lettre ouverte au président de la Conférence des évêques catholiques du Ghana, l’archevêque Philip Naameh, pour demander une réunion à ce sujet. Cependant, la réponse de l’archevêque Naameh n’a pas permis d’assumer la responsabilité des violences anti-LGBTIQ ni d’offrir un soutien significatif à la communauté LGBTIQ. IDNOWA a alors envoyé une seconde lettre en réponse à la réponse de l’archevêque.

M. Dube a déclaré : “Le Caucus africain est déçu par la réponse et le soutien de l’archevêque aux actions homophobes envers la communauté LGBTIQ au Ghana. L’Église est censée être un refuge pour tous, indépendamment de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. Les évêques ont laissé tomber les citoyens LGBTIQ en soutenant les auteurs de violations des droits de l’homme. Ils devraient à ce stade fournir un espace sûr, mais ils font face à la haine. En tant qu’entité puissante dans le pays, l’église devrait prendre l’initiative de protéger les enfants de Dieu”.

Le Caucus africain de la GNRC a affirmé : “Notre objectif est de vivre notre vie de personnes LGBTIQ dans l’intégrité morale sans être menacés par le droit pénal ou par le chantage qui en découle ; sans être forcés de cacher notre identité véritable et nos amours à nos familles et à nos voisins ; sans être poussés à se marier avec des hétérosexuels pour dissimuler notre identité sexuelle ; sans être exclus de l’éducation et des services de santé ; sans être condamnés dans des sermons ; sans être exclus des paroisses auxquelles nous appartenons.

Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel 2021

Site web : www.rainbowcatholics.org     Courriel          : media@gnrcatholics.org

Twitter : GNRCatholics   Instagram : gnrcatholics    Facebook : GlobalNetworkofRainbowCatholics

Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) rassemble des organisations et des individus qui travaillent pour la pastorale et la justice pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexuelles et queer (LGBTIQ+) et leurs familles. Nous travaillons pour l’affirmation, l’inclusion, la dignité et l’égalité de notre communauté arc-en-ciel dans l’Église catholique romaine et dans la société. La GNRC a été fondée à Rome en octobre 2015, et a ratifié et adopté sa constitution et son règlement intérieur à Munich-Dachau en décembre 2017. Le GNRC a été officiellement enregistré en Italie en tant qu’organisation internationale du tiers secteur le 17 décembre 2017.

This entry was posted in French and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *