Près de 100 catholiques LGBTIQ de 35 pays rassemblés à Munich-Dachau

Résultats de la 2e Assemblée du Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel “Écoutez la justice” (Psaume 17,1)

4 décembre, 2017. « Les actes homosexuels sont des péchés » – du moins selon la doctrine de l’Église catholique romaine. En attendant, le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) œuvre pour la justice et l’acceptation des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenre, intersexuelles et questionnantes dans l’Église catholique. Sous la devise biblique « Écoutez la justice » (Psaume 17,1), près de 100 catholiques arc-en-ciel de 35 pays se sont réunis à Munich-Dachau du 30 novembre au 3 décembre 2017, afin de développer un agenda commun pour l’avenir.

Le weekend en valait la peine! Le samedi 2 décembre, le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel a été officiellement fondé en tant qu’association. Le siège de l’association est – bien sûr! – à Rome, parce qu’ici plus que partout ailleurs il faut gagner l’oreille des responsables de l’Église.

Une attention particulière a été accordée à la région africaine, aux côtés d’autres réunions parallèles pour les régions latino-américaine et Asie-Pacifique, car la vie quotidienne des LGBTIQ est menacée dans de nombreux pays africains. Au cours de l’assemblée, le Réseau Africain des Catholiques Arc-en-ciel a déposé une motion exhortant le GNRC à faire entendre leur voix au Vatican: « Nous prions l’Assemblée Générale du GNRC de demander au Pape et à l’Église catholique romaine de s’exprimer en faveur l’inclusion des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenre, intersexuelles et questionnantes (LGBTIQ) dans l’Eglise ».

Nous sommes profondément préoccupés par le fait que plus de 70 pays dans le monde criminalisent les relations sexuelles entre adultes consentants de même sexe, la majorité de ces pays étant situés en Afrique. Les comportements homosexuels consensuels sont passibles de la peine de mort au Nigéria, en Mauritanie, au Soudan et dans certaines parties de la Somalie. Les lois pénales de ce genre, qu’elles soient ou non appliquées, contribuent à un environnement de persécution et alimentent la violence contre les LGBTIQ. La violence subie par les personnes LGBTIQ va de la violence générale (comme les voies de fait) aux morts les plus brutales (meurtres). « Nous exhortons la hiérarchie de l’Église à s’engager à enseigner, prêcher et agir contre toute loi qui porte atteinte à la dignité humaine et opprime toutes les minorités, y compris les LGBTIQ. » La motion a été acceptée par l’Assemblée du GNRC. Les travaux commencent immédiatement.

Le Bureau nouvellement élu du GNRC sera responsable de la coordination des activités à venir. Ses membres sont originaires de tous les coins du monde:

  • Joanita Warry Ssenfuka (35 ans), Freedom and Roam Uganda (Ouganda)
  • Brizan Ogollan (34 ans), Upper Rift Minorites (Kenya)
  • Benjamin Oh (36 ans), Acceptance Sydney (Australie)
  • Joseanne Peregin (56 ans), Drachma Parents Group (Malte)
  • Christopher Vella (39 ans), Drachma LGBT (Malte)
  • Ruby Almeida (61 ans), Quest (Royaume Uni / Inde)
  • Francis DeBernardo (58 ans), New Ways Ministry (USA)
  • Andrea Rubera (52 ans), Cammini di Speranza (Italie)
  • Fernando González (37 ans), Padis+ (Chili)

Les Co-présidents du GNRC sont Ruby Almeida et Christopher Vella.

Parmi les 89 participants de l’Assemblée, seules 19 femmes et 1 femme transgenre étaient présentes. Une plus forte participation des femmes et des personnes transgenre fait partie des souhaits importants du GNRC pour l’avenir.

LE BUREAU DU GNRC

Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel 2017

Site web:       www.rainbowcatholics.org   Courriel:        media@gnrcatholics.org

Twitter:         GNRCatholics                          Facebook:     GlobalNetworkofRainbowCatholics

Le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) rassemble des organisations et des individus qui œuvrent pour la pastorale et la justice pour les personnes lesbiennes, gays, trans, intersexes et questionnantes (LGBTIQ) et pour leurs familles. Le Réseau défend l’affirmation, l’inclusion, la dignité et l’égalité de cette communauté dans l’Église Catholique Romaine et dans la société. Le GNRC a été fondé en octobre 2015 à Rome, lors du colloque « Chemins de l’Amour », avec 70 participants de 30 pays. À l’heure actuelle, le GNRC représente 25 groupes de catholiques LGBTIQ, leurs familles et leurs amis de tous les continents.

This entry was posted in Press release. Bookmark the permalink.

4 Responses to Près de 100 catholiques LGBTIQ de 35 pays rassemblés à Munich-Dachau

  1. Pingback: Almost 100 LGBTIQ Catholics gathered in Munich | Global Network of Rainbow Catholics

  2. Pingback: Casi 100 Católicos LGBTIQ se reunieron en Múnich | Global Network of Rainbow Catholics

  3. Pingback: Quase 100 Católicos LGBTIQ reuniram-se em Munique | Global Network of Rainbow Catholics

  4. Pingback: Deuxième Assemblée: ‘Écoutez la Justice !’ | Global Network of Rainbow Catholics

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *