Communiqué de presse de GNRC N12 : Un groupe mondial de catholiques LGBTI déclare : « Nous nous félicitons de l’action du Pape François venu au secours d’un groupe de femmes transgenre, car l’Évangile est plein d’exemples d’amour au-delà des mots »

Le Réseau mondial des Catholiques Arc-en-ciel célèbre le soutien financier offert par le Vatican à la demande du Pape pour un groupe de femmes transgenre en Italie

English / Spanish / Portuguese / French / Italian / Chinese

1er mai, 2020. Le pape François a surpris le monde entier hier par un merveilleux geste d’humanité et de miséricorde en offrant un soutien financier à un groupe de femmes défavorisées pendant le confinement en Italie. L’action du Pape a été particulièrement saluée par un réseau international de catholiques LGBTI venant de plus de 30 pays, le Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC). Pour le GNRC, cet exemple de l’amour du prochain est particulièrement significatif à cause de trois éléments essentiels : le groupe recevant l’aide du pape se composait surtout d’immigrées, de travailleuses du sexe et de femmes transgenre. Selon les médias, le Pape François était parfaitement au courant de ces détails quand il a décidé d’envoyer son aumônier personnel, le cardinal Konrad Krajewski, qui s’occupe de la distribution des dons charitables du pape, pour soutien de la paroisse catholique de Torvaianica en Italie, où le groupe de femmes s’était réfugié.

Le pape François a été critiqué dans le passé pour certaines de ses déclarations sur les personnes LGBTI, mais il a toujours maintenu une position claire de soutien à ceux qui aident la communauté transgenre.  Avec son action récente, il poursuit sa position selon Amoris Laetitia qui consiste à apprendre en partageant l’expérience vécue de son voisin. “Nous nous réjouissons de l’action du pape François pour aider un groupe de femmes transgenres, car l’Évangile parle d’exemples d’amour au-delà des mots”, a déclaré Christopher Vella de Malte, coprésident de la GNRC.

Il est encourageant pour la GNRC que la paroisse et le Vatican aient répondu au besoin de soutien des femmes transgenres. Comme le dit l’Évangile, “Tout ce que vous faites pour le plus petit de mes frères et sœurs, c’est à moi que vous le faites”. (Matthieu 25,40). “Nous avons des exemples fantastiques de la façon dont nos membres de la GNRC se sont mis à l’œuvre pendant la montée de la pandémie”, a déclaré Ruby Almeida de Londres, coprésidente de la GNRC. “Je n’en mentionne que deux parmi la quarantaine d’organisations membres – Rainbow Catholics (Philippines) et GAP Sao Paulo (Brésil) – qui collectent et distribuent de la nourriture pour ceux qui ne sont pas desservis par le système de services sociaux dans leur ville natale.”

Comme l’ont fait remarquer les dirigeants de la GNRC, la détresse des personnes assistées par le pape est partagée par les personnes LGBTI du monde entier, qui sont souvent exclues des systèmes économiques traditionnels. Dans de nombreux pays, cet isolement économique est intensifié en raison de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre ou du statut légal et d’immigration, comme c’est le cas de la communauté transgenre de Torvaianica. “De nombreuses personnes LGBTI dans le monde vivent au jour le jour, et les restrictions liées à la pandémie limitent encore plus leur capacité à subvenir à leurs besoins. C’est une question de survie”, affirme Christopher Vella. Les groupes membres du GNRC tels que FARUG (Ouganda) et le ministère LGBTI de la Sainte Trinité (Afrique du Sud) contribuent à sensibiliser à cette réalité en la présentant sur les médias sociaux, ainsi qu’en encourageant la collecte de fonds et les campagnes.

Ruby Almeida a conclu : “Les personnes LGBTI ont besoin de justice tous les jours ainsi que d’aide lorsque des besoins critiques se font sentir. Que l’action caritative du pape François, qui est la bienvenue, soit un moment de conscience et de conversion pour les catholiques et tous les peuples du monde.”

LE BUREAU DU GNRC

This entry was posted in Press release and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *