Lettre ouverte aux évêques de Pologne du GNRC

Lettre ouverte aux évêques de Pologne du Réseau Mondial des Catholiques Arc-en-ciel (GNRC) : Protégez vos Agneaux

“Nous espérons qu’en tant que bergers et pasteurs, vous utiliserez tous les moyens à votre disposition pour protéger la dignité et les droits de l’homme de chaque personne confiée à vos soins, y compris les personnes LGBTIQ et leurs familles”.

English / Español / French / Italiano / Polish / Portuguese / Chinese

C’est avec une grande inquiétude que la GNRC voit une tendance émerger des actions et déclarations des évêques de Pologne contre notre chère famille LGBTIQ, et en particulier contre les membres trans de notre famille.

À nos frères, les évêques de Pologne,

Nous vous écrivons en tant que dirigeants du Réseau mondial des catholiques arc-en-ciel. Le GNRC rassemble des organisations et des personnes qui œuvrent pour la pastorale, la justice, l’inclusion, la dignité et l’égalité des personnes LGBTIQ (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexuels, queer) et de leurs familles dans la société et dans l’Église catholique romaine.

Nous vous écrivons pour exprimer notre profonde inquiétude pour nos sœurs, frères et parents en Pologne qui craignent pour leur sécurité, surtout maintenant que le président Duda a été réélu pour un nouveau mandat. Les personnes LGBTIQ de toute la Pologne craignent, à juste titre, pour leur santé, leur liberté de mouvement, leur sécurité économique et leur capacité à contribuer à la société. Certains se sentent également aliénés, ou encore plus marginalisés, par des prêtres et d’autres responsables de l’Église qui les dénoncent simplement en raison de leur identité.

Nous vous écrivons pour réitérer notre conviction, qui découle du Catéchisme de l’Église catholique, § 1931 : Le respect de la personne humaine passe par le respect du principe : « Que chacun considère son prochain, sans aucune exception, comme “un autre lui-même”. Qu’il tienne compte avant tout de son existence et des moyens qui lui sont nécessaires pour vivre dignement. » Nous espérons qu’en tant que bergers et pasteurs de notre Église, vous utiliserez tous les moyens à votre disposition pour protéger la dignité et les droits de l’homme de chaque personne confiée à vos soins, y compris les personnes LGBTIQ et leurs familles. En effet, compte tenu de leur vulnérabilité, des menaces qu’ils subissent, cette communauté a besoin d’une attention, d’un soutien et d’une défense particuliers de la part des dirigeants de notre Église.

La situation civile dans votre pays fait que le peuple LGBTIQ polonais est parmi les plus vulnérables au monde. Les défenseurs des droits de l’homme et les personnes de bonne volonté du monde entier suivront de près l’évolution de la situation en Pologne dans les mois et les années à venir. Nous vous demandons instamment de faire de la protection des droits de l’homme et de la prise en charge pastorale appropriée des personnes et des familles LGBTIQ une priorité pour la Conférence des évêques de Pologne. Avec certains de nos groupes membres et nos amis en Pologne, nous aimerions vous offrir notre soutien et notre collaboration pour fournir ces soins ou pour aider à répondre aux besoins de sécurité des personnes ou des familles.

Nous prions pour la justice, la paix et la possibilité pour chaque individu de vivre son individualité d’une manière qui reflète l’amour divin dans ce monde. Nous prions pour votre ministère, votre service et votre leadership, ainsi que pour les moyens que vous utilisez pour que le règne de Dieu advienne.

Dans le Christ,

Ruby Almeida         Christopher Vella

Coprésidente               Coprésident

Note : Cette lettre ouverte a été envoyée le 23 août 2020, individuellement à l’adresse électronique publique de chaque évêque de Pologne. Au cours de la même semaine, la Conférence des évêques polonais a publié un document très préjudiciable et très dur appelant les catholiques LGBTIQ à suivre une “thérapie de conversion” et les institutions de l’État à soutenir cette approche préjudiciable et médicalement discréditée.  En réponse, nous devons maintenant prolonger notre message original par un bref ajout : « C’est donc une grande source de tristesse que d’apprendre maintenant le récent rapport de la Conférence des évêques polonais, qui a causé une grande inquiétude et une grande angoisse dans nos communautés. Nous soutenons nos communautés LGBTIQ en Pologne et en Europe qui travaillent maintenant ensemble pour contester et répondre à ce nouveau document très dommageable, qui est contraire aux enseignements de l’Église sur le traitement de toutes les personnes, en particulier des personnes LGBTIQ, avec respect, dignité et compassion. »

This entry was posted in News/blog and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *