La Pentecôte a réuni dans la prière différentes communautés LGBT+ en Amérique latine

English / Español / French / Portugués / Chinese

Une réunion virtuelle a rassemblé plus de 40 groupes et communautés de différents pays pour prier ensemble pour la fête de la Pentecôte. Une prière qui demandait la présence spéciale du Saint-Esprit dans la vie de nombreuses personnes LGBT+ et de leurs familles

A propos de l’auteur : Adapté et traduit d’un texte original d’Eric Mellado, membre de Padis+ au Chili. Pour voir le texte original en espagnol, cliquez sur le lien suivant.

La pandémie dont souffre le monde n’a pas empêché le souffle de la divine Ruah d’atteindre la vigile appelée par les différentes communautés, les groupes de pastorale et les organisations LGBT+ en Amérique latine. La connexion virtuelle a permis une rencontre des visages et des diversités autour d’une prière profonde qui a invoqué les Dons de l’Esprit. Ainsi, ils ont fait revivre le verset tiré des Actes des Apôtres 2,1 “Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous réunis dans un même lieu”.

Cette fête de l’Église a réussi à unir des pays comme l’Argentine, le Brésil, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Mexique, le Nicaragua, le Paraguay et le Pérou pour demander la présence des sept dons de l’Esprit – la Sagesse, l’Intelligence, le Conseil, la Science, la Piété, la Force et la Crainte de Dieu – dans la vie de tant de gens qui tentent de construire leur vie de personnes LGBT+, en particulier dans la vie de ceux qui sont persécutés.

Les membres latino-américains du Réseau mondial des catholiques arc-en-ciel (GNRC) et leurs alliés ont réussi à réunir plus de 100 personnes, reflétant ainsi la nécessité de maintenir le contact dans les moments de distance physique, toujours unies dans la foi de la Bonne Nouvelle.

Sans aucun doute, aujourd’hui, les dons de l’Esprit inspirent le travail d’inclusion des personnes LGBT+ et de leurs familles dans l’Église. Lors de cette vigile, une réflexion a été faite à leur sujet, les considérant comme une opportunité à accueillir dans la vie de tant de personnes.

“Nous avons partagé à partir de notre propre réalité : de nos foyers, de ce que nous sommes. Sans barrière tout en parlant. Nous ne parlions pas l’espagnol ou le portugais, mais la langue de l’amour”, indique Antonio Ortiz, qui est le représentant régional du GNRC pour l’Amérique latine. Ainsi, chaque Don du Saint-Esprit a été représenté par une communauté LGBT+ catholique de la région (vous pouvez consulter en détail les groupes présents au bas de cet article). “Chaque participant a montré un peu de sa culture dans ses symboles, dans ses réflexions, dans ses chants et en même temps nous avons tous représenté le même visage de l’amour de Dieu”, ajoute Antonio Ortiz.

Des compagnons religieux tels que le père James Alison et Sœur Flor (Carmélites missionnaires de Sainte Thérèse au Pérou) ont également participé à cette vigile. En particulier, Sœur Flora a partagé une réflexion pour la communauté et a rappelé que c’était la première fois qu’une telle rencontre avait lieu, dans le contexte latino-américain, et que l’Esprit Saint en était sûrement l’initiateur. C’est au sujet de cet Esprit que les religieuses ont demandé à la communauté : “Accueillez-le, vivez-le, pour être un”.

Vous pouvez voir les moments d’ouverture et de clôture de la Vigile en cliquant sur le lien suivant.

Les catholiques LGBT d’Amérique latine célèbrent une veillée de Pentecôte – Fichier audio

Membres latino-américains du Réseau mondial des catholiques arc-en-ciel et de leurs alliés

COMOCAD – Perú / Cristianos Inclusivos Py – Paraguay / Diversidade Católica – Brasil / Efetá – México / Espacio Seguro – Costa Rica / GAP SP – Brésil / Grupo lésbico Artemisa – Nicaragua / Colectivo TLGB – Bolivie / Padis+ – Chili / Red Católica Arcoíris Mx – México / Rede Nacional Grupos Católicos LGBT+ – Brésil / SIQUEM – Argentine

This entry was posted in News/blog and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *